Accueil >> >> Le secteur des compagnies aériennes en bourse


Le secteur des compagnies aériennes en bourse

Business jet plane.

Business jet plane.

Le secteur des compagnies aériennes en bourse

Depuis le début de l’année 2016, on constate que les compagnies aériennes cotées en bourse vivent des trimestres difficiles. En effet, sur toutes les entreprises européennes de ce secteur d’activité, celles qui ont réussi à progresser vis-à-vis de leurs résultats boursiers se comptent sur les doigts d’une main.

Actuellement, l’actualité des compagnies aériennes est très chargée, notamment autour de la Lufthansa, d’Air France-KLM et enfin d’EasyJet.
La grève s’intensifie chez Lufthansa

Concernant la Lufthansa, celle-ci est actuellement en grande difficulté dans la mesure où la grève des pilotes continue de s’intensifier, ce qui a engendré bon nombre de désagréments non seulement pour l’entreprise elle-même mais aussi pour les passagers. En effet, ce sont plus du tiers des vols qui ont été pour l’instant annulés depuis le début de la semaine et, d’après les syndicats, la situation ne devrait pas évoluer étant donné que la direction ne semble pour l’instant pas faire un pas en avant vers ses salariés en grève.

Aussi, il n’a pas été étonnant de constater que cette dynamique a été assez négative pour la Lufthansa en bourse, même si cette baisse s’inscrit dans un contexte de court terme assez positif pour les marchés, grâce à d’autres valeurs.

Air France et Easy Jet limitent la casse

En effet, on a pu constater que certaines valeurs du marché des compagnies aériennes ont permis de limiter la contamination aux autres actifs du cas de la Lufthansa, notamment à travers la publication d’indicateurs intéressants délivrés par Air France-KLM et EasyJet.

Concernant Air France, l’entreprise française a annoncé en début de semaine que son trafic avait progressé de plus de 3,7 %, ce qui a permis à l’entreprise d’être valorisée par les investisseurs qui ont trouvé cette annonce plutôt positive. Par ailleurs, c’est le lendemain que l’entreprise EasyJet a annoncé avoir progressé de 8,8 % concernant son flux de transport depuis la Suisse, concernant son exercice décalé de 2015/2016, ce qui a évidemment appuyé le mouvement de valorisation de l’entreprise mais aussi du secteur.

Mais pour combien de temps ?

Cependant, ces nouvelles, bien que satisfaisantes dans leur ensemble, ne devraient pas pouvoir encore longtemps contenir la pression des vendeurs concernant les valeurs des compagnies aériennes, dans la mesure où elle se maintient depuis maintenant le début de l’année. On en veut pour preuve la baisse de plus de 38 % de la valeur EasyJet depuis le 1er janvier et de 23 % pour ce qui est d’Air France-KLM. La Lufthansa a quant à elle perdu quasiment 12 % sur la même période.

Plus d’infos à découvrir ici.