Accueil >> >> « READY TO CONTRACT « , le nouveau produit affrètement de Kevelair


« READY TO CONTRACT « , le nouveau produit affrètement de Kevelair

Kevelair lance le  « Ready to Contract «  pour poursuivre son développement

Kevelair, société nantaise spécialisée dans l’affrètement aérien sur mesure, lance à
partir du 01 décembre 2012 une nouvelle formule d’affrètement destinée à
permettre à ses nombreux clients de pouvoir voler à des budgets pré-déterminés
à l’avance : le « Ready to Contract « 

Fort de son implantation sur le marché de la location d’avions de ligne partout dans le monde, Kevelair se trouve souvent dans  l’obligation de négocier avec les compagnies aériennes afin de respecter au  mieux le budget de ses clients ; à partir de ce constat, la société met en  place un principe simple qui permettra aux compagnies de travailler sur des  budgets pré-établis. En voici le principe de fonctionnement :

  • Le client détermine avec un staff  Kevelair,  le prix possible global ou par siège, que son client est disposé à mettre pour effectuer ses vols charters.
  • Le client s’engage à confirmer le vol si le  budget correspond.
  • Kevelair, au regard de son expérience, va alors interroger le marché en proposant ce prix à certaines compagnies ciblées pouvant travailler sur ce type de dossier.
  • Une compagnie répond dans le prix demandé par Kevelair pour le compte du client.
  • Kevelair s’engage alors avec le client et la  compagnie sur le prix fixé et affrète l’appareil.

Bien entendu, il est possible que les compagnies répondent négativement suivant leurs dispos ou parce que le prix proposé pour ce vol charter ne correspond pas à leurs calculs.

Ce service peut se décliner sur tous les types de vols que Kevelair opère aujourd’hui :

  • Sur les vols aviation d’affaires, le prix d’un jet privé sur un routing donné, prend peu de temps et la compagnie donne alors son accord ou pas sur le dossier .Sur les vols charters Adhoc, suivant les bases des appareils et les possibles immobilisations, la compagnie peut décider de faire le dossier.
  • Sur l’organisation d’incentive où les dossiers demandent souvent plusieurs appareils, le montage se fait différemment.

Ce concept est surtout destiné aux périodes plus ou moins creuses et est difficile à appliquer pendant la haute saison mais des aménagements sont possibles suivant les dates et les capacités avion.

Ainsi, les compagnies qui reçoivent ce type de demande, savent aussitôt que si elles acceptent le budget, elles opèreront le vol et perdent ainsi moins de temps à proposer des prix qui resteront sans réponse.

Kevelair a ainsi opéré plus de 24 vols sur l’année en cours sur ce concept là, dans les domaines du pèlerinage comme dans celui des vols charters incentive ou sportifs.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.kevelair.com ou par email sur sales@kevelair.com